Laboratoires

Un article de Atlas de dermatologie professionnelle.


Les techniciens de laboratoire sont exposés à de nombreux produits chimiques irritants et allergisants et à des protéines pouvant entrainer des urticaires de contact:

- irritants:travail en milieu humide, détergents, antiseptiques et désinfectants, port de gants, solvants, acides et bases ,

- allergènes: citons en particulier les additifs des gants, antiseptiques et désinfectants, médicaments et intermédiaires de synthèse, colorants, résines époxy.La liste est longue, elle dépend des secteurs d'exposition.

- agents responsables d'urticaire de contact: latex, animaux de laboratoires ( rats, souris, cobayes...), végétaux, enzymes

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les documents Dermatoses professionnelles aux détergents , Dermatoses professionnelles aux antiseptiques et désinfectants et Dermatoses professionnelles au caoutchouc sur le site www.dmt-prevention.fr, édité par l'INRS

Image:laboratoire1.jpg Image:laboratoire2.jpg Image:laboratoire3.jpg Brûlure au diméthylmaléate chez un employé de laboratoire de synthèse en pétrochimie.

Image:brulureHCL.jpg Image:brulureHCL2.jpg Brûlure à l'acide chlorhydrique chez une laborantine(fabrication de lunettes avec décollements bulleux.


Image:Mvc-669f.jpg papule érythémato-oedémateuse d'urticaire chez une technicienne de laboratoire allergique aux drosophylles ( pricktest positif)(© Photo Dr Crépy MN APHP).

Image:MVC-054F.jpg pricktests positifs à 2 extraits standardisés de latex (© Photo Dr Crépy MN APHP).

Image:IMG_0255.jpg Dermatite d'irritation aéroportée des paupières à des solvants chez une technicienne de laboratoire (© Photo Dr Crépy MN APHP).

Image:IMG_2797.jpg eczéma aux gants médicaux en caoutchouc chez une technicienne de laboratoire ayant un test épicutané positif aux thiurames, additifs de vulcanisation du caoutchouc (© Photo Dr Crépy MN APHP).