Dermatite atopique

Un article de Atlas de dermatologie professionnelle.

Devant un eczéma des mains, il faut savoir évoquer le diagnostic de dermatite atopique.Cette dermatose inflammatoire chronique évoluant par poussées, est caractérisée par l'association d'un terrain génétique, d'une xérose liée à l'altération de la barrière cutanée et une capacité plus importante de se sensibiliser à des allergènes de type protéines. L'interrogatoire retrouve la notion d'eczéma de la petite enfance, souvent sous forme de dermatite flexurale,des antécédents de rhinite allergique, d'asthme, de conjonctivite allergique. Au niveau des mains, la topographie est aléatoire,ne correspondant pas au contact des produits professionnels.Il existe des poussées également en vacances, l'évolution n'est pas rythmée par le travail.D'autres localisations et signes sont évocateurs, chéïlite, dermatite flexurale, xérose cutanée généralisée, prurit ,kératose folliculaire. Attention,les irritants professionnels aggravent les lésions,la peau de l'atopique, déjà anormalement sèche est plus sensible aux irritants cutanés.Il est également important de rechercher une allergie de contact surajoutée , aux cosmétiques utilisés et aux produits professionnels.



Dermatite atopique


Dermatite atopique (Photos Dr Crépy MN APHP) Image:Mvc-830f.jpg Image:DSCN0512.jpg Image:DSCN0515.jpg Image:DSCN0649.jpg Image:MVC-004F.jpg Image:MVC-793F.jpg Image:MVC-795F.jpg

Dermatite atopique avec atteinte des paupières. Image:DApaupières1y.jpg Image:DApaupières2.jpg


Dermatite atopique avec atteinte du visage et/ou du cou. Image:dermatiteatopique4.jpg Image:dermatiteatopique5.jpg Image:dermatiteatopique3.jpg


Dermatite atopique du torse avec eczéma du mamelon. Image:dermatiteatopique2.jpg


Chéilite atopique chez une aide-soignante (Photos Dr Crépy MN APHP).

Image:MVC-456Fbis.jpg


Dermatite flexurale (Photos Dr Crépy MN APHP)

Image:MVC-294Fbis.jpg


Dermatite flexurale (Photos Dr Crépy MN APHP)

Image:Mvc-829f.jpg


Kératose pilaire: l'hyperkératose est localisée autour de l'orifice pilaire. La peau est râpeuse au toucher. (Photos Dr Crépy MN APHP) Image:Mvc-827f.jpg

Dépigmentation des mains due à l'application quotidienne répétée de dermocorticoïdes chez une infirmière associée à une dermatite atopique (photo © Dr Crépy MN APHP). Image:dépigmentationDCDAinfirmière1.jpg Image:dépigmentationDCDAinfirmère2.jpg


Dermatite atopique sévère des jambes non traitée depuis 2 ans avec lésions de grattage ulcérées. (Photos Dr Crépy MN APHP) Image:PB290016.jpg



Dermatite atopique et dermatite de contact d'irritation


Dermatite d'irritation de contact des mains chez une infirmière associée à une dermatite atopique.(Photos Dr Crépy MN APHP) Image:DADICinfirmière1.jpg

Dermatite atopique des mains ayant débuté en post- partum avec nette aggravation à la reprise du travail d'infirmière ( nombreux irritants professionnels et non professionnels: lavage des mains, vaisselle, shampoings); (Photos Dr Crépy MN APHP) Image:P4170030.jpg


Dermatite de contact allergique et dermatite atopique

Dermatite de contact allergique à une pommade au chloramphénicol chez un atopique ayant une dermatite atopique flexurale.

Image:DACchloramphenicolDA1R.jpg Image:DACchloramphénicolDA2R.jpg